Côtes de Bordeaux

Les vignerons

Benoît Perrier

Château Viramon, Saint-Étienne-de-Lisse (Castillon Côtes de Bordeaux)

45 ans. Directeur d'exploitation. J'ai travaillé 23 ans à Chinon dans le Val de Loire, mais je suis bordelais d'origine. Je suis arrivé comme directeur d'exploitation à Castillon il y un an. C'est un retour aux sources, en somme, puisque j’ai démarré comme technicien conseil à la Chambre d’agriculture de Bordeaux ! La famille Lafaye, ancienne propriétaire (le château a été racheté par un investisseur chinois), travaille toujours avec moi. Nous gérons 15 hectares. Il y a des vignes à renouveler, un chai à reprendre, une appellation à faire valoir et connaître, une certification HVE3 en cours. Un nouveau challenge !

Damien Labiche

Château Tour Birol, Samonac (Côtes-de-bourg)

35 ans. Je suis propriétaire exploitant avec ma femme. Nous sommes tous les deux enfants de vignerons, on est littéralement nés dans la vigne ! En 2010, nous avons eu l'opportunité de racheter la propriété familiale à mon oncle. Elle faisait 10 hectares, aujourd'hui elle en fait 43. Une partie est en agriculture biologique, et on est en cours de certification HVE3. On vinifie 23 hectares, le reste part en cave coopérative. On élève notamment notre Merlot-Malbec en foudre pendant 18 mois.

Franck Fourcade

Château Chasserat, Cartelègue (Blaye Côtes de Bordeaux)

45 ans. J'ai repris la propriété de mon grand-père en 1995. Mes parents n'étaient pas vignerons ; mais moi, j'avais envie de travailler en plein air. J'ai 20 hectares, et j’ai entamé une conversion vers le bio. Dans la famille, on est vigneron à Bordeaux depuis 1775. C'est en mémoire de ces anciens que je fais mes vins, de leur savoir-faire indestructible. Mon rêve ? Réduire les surfaces, travailler à l'ancienne, revenir au cheval. Malheureusement ce n'est pas viable économiquement...

Jean-Baptiste Thienpont

Château Moulin de Gueyraude, Saint-Cibard (Francs-Côtes de Bordeaux)

24 ans. Je suis revenu de l'étranger pour aider mes parents à la propriété. A terme, mes frères et moi-même prendrons sans doute la suite. Je me destinais à être professeur de sport, mais il y a quelques années je n'avais pas encore conscience de la chance que c'est d'avoir cette exploitation. Nous avons 17 hectares de vigne, sur une surface de 100 hectares. Le reste est destiné à l'élevage de blondes d'Aquitaine. C'est mon père qui a commencé à racheter des vignes alentour. On vinifie nous-mêmes depuis 2009. Mais la famille est dans le vin depuis le début du XXe, donc chez nous l'amour de la terre se transmet depuis plusieurs générations ! Un dernier point : toute ma famille est belge, alors venir à Bruxelles, cela va de soi !

Maud Gadrat

Château Puy Bardens, Cambes (Cadillac Côtes de Bordeaux)

32 ans. Je suis directrice technique, depuis deux ans. Nous avons 16 hectares, en rouge, d’un seul tenant. Un terroir magnifique, sur les premières collines qui longent la Garonne, avec un sol argilo-calcaire et de grosses veines de graves en surface. J’ai commencé à travailler dans les grands crus classés, puis je suis partie quelques mois en Nouvelle-Zélande - c’était bien de voir ailleurs, mais je suis revenue aux fondamentaux ! Aujourd’hui, je cherche à faire les vins que j’aime boire. Pas dans les standards du bordelais : moins rustiques, plus "féminins", plus actuels.

Renaud Limbosch

Château Tifayne, Puisseguin (Castillon et Francs-Côtes de Bordeaux)

56 ans. Je suis propriétaire, exploitant et négociant. Je suis agronome de formation, et j’ai démarré dans le secteur des orges brassicoles en Belgique, d’où je suis originaire. J’ai acheté cette propriété il y a 21 ans, après dix ans de conseil en entreprise auprès de viticulteurs de Cognac, en Charente. L’exploitation fait 17 hectares de vignes, sur lesquelles on produit toutes les couleurs -sauf du sweet-, et on a même un hectare d’oliviers. Je connais bien eat ! BRUSSELS drink ! BORDEAUX  : je suis un pilier des Fêtes du Vin, il n’y a guère qu’à Liverpool que je ne suis pas encore allé !

9 AOC de Bordeaux à découvrir :
  • Blaye
  • Blaye – Côtes de Bordeaux
  • Cadillac – Côtes de Bordeaux
  • Castillon – Côtes de Bordeaux
  • Francs – Côtes de Bordeaux
  • Côtes de Bordeaux
  • Côtes de Bourg
  • Graves de Vayres
  • Sainte-Foy Bordeaux
Issus de la Rive Droite de la Garonne, ces vins sont produits sur des collines et des coteaux où domine le cépage Merlot (pour les rouges). Les vins issus de cette région sont ronds, veloutés, subtils, au parfum de fruits rouges et noirs et se boivent après quelques années de vieillissement sur des mets raffinés.
Cépages rouges : merlot dominant
 
Idées d’accords:
•Avec les vins rouges de ces appellations : des plats généreux comme des viandes rouges, tajines, plats épicés, pâtes, risottos, Hamburgers, fromages à pâte pressée, desserts à base de chocolat.
•Avec les vins, blancs vifs et fruités des Côtes de Bordeaux, à boire jeune, sur des plats fins et légers come des salades, fruits de mer, poissons grillés, viandes blanches ou fromage de chèvre. 
 
Plus d’informationswww.bordeaux.com