Saint-Emilion-Pomerol-Fronsac

Les vignerons

Eric Bordron

Château Petit Bouquey, Saint-Hippolyte (Saint-Emilion)

52 ans. Mon arrière-grand-père vinifiait déjà sur ces terres au début du XXe siècle, jusqu'en 1940 : au moment de la crise viticole, il a pris la décision de vendre le raisin en cave coopérative, adhérent de l’Union de Producteurs de Saint-Emilion. Au moment où ce fut mon tour de devenir exploitant, j’ai fait construire un chai à Saint-Hippolyte dans lequel je vinifie depuis 2010 ; l’idée étant de refaire le métier à part entière, comme mon arrière-grand-père...

Maud Soulies

Château La Brande, Saillans (Fronsac)

50 ans. Avec mon mari, Benoît (cherchez-le, il est sur un autre pavillon !) on est ce qu'on appelle des "néo-vignerons". Depuis toujours, il me disait "un jour, on aura une propriété viticole". J'ai été directrice financière dans le BTP jusqu'en 2017. Lui faisait des maisons en bois, et puis il a traversé l'Atlantique à la rame et en solitaire en 2012. On a fini par trouver cette propriété, à Saillans. La première année, en 2017, on a gelé. Le passé de Benoît nous a montré qu'il fallait faire avec la nature... Alors on fait des expériences, on apprend, on se trompe, on teste, on progresse !

Nelly Menguy

Château Vieux Guillou, Montagne (Saint-Georges Saint-Emilion)

58 ans. Je suis secrétaire polyvalente. J'ai rejoint mon mari, pour l'aider dans sa propriété familiale. Cette exploitation de 15 hectares a été transmise de génération en génération. Elle avait obtenu une médaille d’or au Concours Général Agricole de Paris pour la récolte 1894. Et dans les années 1920, elle a été tirée à la courte paille entre les quatre enfants héritiers, deux garçons deux filles. Rare pour cette époque, où les garçons auraient été naturellement privilégiés !

Paul-Auguste Saurue

Château Penau Laplagne, Puisseguin (Puisseguin Saint-Emilion)

32 ans. Je suis vigneron, de la vigne jusqu'à la commercialisation. Je travaille avec ma sœur et mes parents. Passionnés de vin, ils ont démarré de zéro en 1992. Pendant 15 ans, ils ont eu en parallèle un deuxième travail, tout en œuvrant à construire la propriété, qui fait aujourd'hui 15 hectares. Moi, je fais partie de l’association « Arômes de jeunesse » : elle rassemble une dizaine de « jeunes » vignerons, pour promouvoir le patrimoine du village de Saint-Emilion, et donner de nos vins une image jeune, dynamique, et accessible.

10 AOC de Bordeaux à découvrir :
  • Saint-Emilion
  • Saint-Emilion Grand Cru
  • Lussac Saint-Emilion
  • Puisseguin Saint-Emilion
  • Montagne Saint-Emilion
  • Saint-Georges Saint-Emilion
  • Pomerol
  • Lalande de Pomerol
  • Fronsac
  • Canon Fronsac
La région de Saint-Emilion – Pomerol – Fronsac est composée de dix appellations figurant parmi les plus prestigieuses du vignoble français. Crus Classés ou petites propriétés, ces châteaux ont en commun la petite taille de leurs parcelles.
Les vins issus de cette région sont ronds, veloutés, subtils, au parfum de fruits rouges et noirs et se boivent après quelques années de vieillissement sur des mets raffinés.
Cépages : merlot dominant
 
Idées d’accords : des plats généreux comme des viandes rouges, tajines, plats épicés, pâtes, risottos, hamburgers, fromages à pâte pressée, desserts à base de chocolat.
 
Plus d’informations:www.bordeaux.com